Les aides au logement

C’est un fait, se loger au Grand-Duché de Luxembourg n’est pas toujours aisé d’un point de vue financier.  Néanmoins, que vous souhaitiez acquérir, rénover, aménager ou louer un bien, l’état luxembourgeois a mis en place des aides dont vous pourriez profiter. 

A cet égard, le site du ministère du logement est très bien conçu.  Vous trouverez également beaucoup d’information sur Guichet.lu.  Le guichet unique du logement est compétent pour répondre à vos questions en la matière.

Ici, il n’est bien sûr pas question de se substituer à l’administration ni d’être exhaustif, mais bien d’essayer de faciliter votre cheminement.  Ceci, en décrivant de manière succincte différentes aides qui pourraient être applicables dans votre cas.  A chaque paragraphe, vous trouverez le lien adéquat vers le site public.

Résumé succinct des aides au logement

Les aides proposées par l’état prennent différentes formes.  Il peut s’agir d’une garantie, de primes versées en capital, de diminutions de taux d’intérêts des prêts ou d’avantages fiscaux (impôts ou TVA). 

La garantie d’état

  • Candidats acquéreurs , constructeurs ou rénovateurs
    Pour octroyer un prêt, les banques ont besoin de garanties, si vous peinez à fournir ces dernières, l’état propose de garantir jusqu’à 30% de votre prêt.  Bien sûr, le montant est plafonné et il faut répondre à certains critères.  Le même type de garantie pourra être obtenu dans le cadre du KlimaPrêt abordé plus loin.
  • Candidats locataires 
    Sortir deux ou trois mois de loyer comme caution peut poser problème, si vous vous engagez à économiser la somme sur trois ans, l’état peut se porter garant pour vous.

Les aides en capital

Si vous répondez aux conditions, vous pouvez obtenir une aide financière de l’état.  La propriété devra bien sûr se trouver sur le territoire luxembourgeois.  De plus, en général, cela fonctionnera si vous n’êtes pas propriétaire ou usufruitier d’un autre bien immobilier.  Aussi, le logement devra servir d’habitation principale et vous devrez vous engager à y rester pour une durée minimale.

Autres aides à la location

Si vous êtes étudiant ou que votre niveau de revenu ne vous permet pas de trouver un logement, l’état peut vous aider à travers différents organismes. 

Aides indirectes (fiscalité)

  • Réduction des droits d’enregistrement et transcription (max 20.000€) – Bëllegen akt
    En cas de mutation (changement de propriétaire d’un bien immobilier), l’état prélèvera en règle générale 6% (enregistrement) + 1% (transcription), soit 7% au total.  Vous pouvez, une fois dans votre vie, bénéficier d’une réduction de ces frais à hauteur de 20.000€ maximum.  Pour ce faire, il faudra vous engager à occuper l’immeuble dans les 2 ans (si pas de travaux) à 4 ans à dater de l’acte.  Vous devrez également vous engager à l’habiter pour une période de 2 ans au minimum. 
  • Taux de TVA réduit (max 50.000€)
    Le taux de TVA normal est de 17%, mais il vous est possible de bénéficier d’un taux réduit à 3% pour des travaux de construction et de rénovation afférents à votre habitation principale.  Le montant du gain fiscal est plafonné à 50.000€.  En d’autres mots, la TVA à 3% peut s’appliquer sur un maximum de 357.143€ de travaux.
    Attention, tous les types de travaux ne sont pas éligibles.
    Le taux de 3% peut être accordé directement à l’émission des factures si la demande a été faite au préalable.  Si ce n’est pas le cas, la demande devra être faite à posteriori, sur base des factures, et l’administration procédera à un remboursement.
  • L’assurance solde restant dû
    Lorsque vous rentrez votre déclaration d’impôts, vous avez normalement droit à une déduction de 672€ au titre de dépenses spéciales.  Si vous avez contracté une assurance solde restant dû payée en prime unique, se plafond est majoré.  La majoration dépend de l’âge du contribuable et de sa situation familiale.
  • Inscription de l’hypothèque
    Vous pouvez entièrement déduire les frais d’inscription de l’hypothèque de votre bien au titre de frais d’obtention.  Une seule condition, ne pas habiter le bien au moment du paiement de ces frais.
  • Intérêts débiteurs
    Les intérêts débiteurs payés avant l’occupation du bien sont entièrement déductibles d’impôts en tant que frais d’obtention.
  • Epargne logement
    Il vous est possible de contracter une épargne logement auprès d’une banque.  Ce produit vous permet d’accéder à un prêt à conditions avantageuses.  Vous pouvez aussi utiliser l’épargne accumulée selon vos besoins.  Cependant, dans tous les cas, l’argent devra servir à financer des travaux à votre habitation.  De plus, ce produit est déductible dans la section « dépenses spéciales » de votre déclaration d’impôts.
  • Gestion locative sociale
    En tant que propriétaire, si vous décidez de mettre un bien en location en coopération avec le ministère du logement, vous profiterez d’un abattement fiscal de 50% sur vos revenus locatifs.

Conclusion

Comme vous le voyez, le sujet est vaste. Bien sûr, BLImmo est à vos côté ! N’hésitez pas à recourir à nos services et à nous contacter, vous guider dans le monde immobilier, c’est notre métier.